INSOMNIE

Prononciation : in-so-mnie
Nature : s. f.

Privation de sommeil.
L'abbé Têtu a des vapeurs qui l'occupent et toutes ses amies ; ce sont des insomnies qui passent les bornes , SÉV. , 13 déc. 1688
Des insomnies presque continuelles m'annoncent une disposition inflammatoire qui terminera vraisemblablement par me faire prendre congé de ce meilleur des mondes possibles , D'ALEMB. , Lett. au roi de Prusse, 20 nov. 1772
Je me tourne et m'agite, et ne peux nulle part Trouver que l'insomnie amère, impatiente, Qu'un malaise inquiet et qu'une fièvre ardente , A. CHÉN. , Élég. XXIII
Lat. insomnia, de in.... 1, et somnus, sommeil (voy. SOMME, s. m.).