INSOLITE

Prononciation : in-so-li-t'
Nature : adj.

Qui n'est point d'usage, qui est contraire à l'usage.
C'est dans un de ces livres de l'analogie qu'il [César] recommandait particulièrement d'éviter, comme un écueil, les expressions nouvelles et insolites , ROLLIN , Hist. anc. t. XII, liv. 25, ch. II, art. 2, p. 259, dans POUGENS.
La manière insolite de combattre avait un peu effrayé les ennemis des Romains , LE P. CATROU , dans DESFONTAINES
Ils prirent une voie insolite , LE P. CATROU , ib.
Ces démarches illégales et insolentes autant qu'insolites rebutent ceux qui travaillent pour moi , VOLT. , Lett. Arnoult, 15 juin 1761
XVIe s.
Il remet ceste et autres injures insolites et indignitez à lui faittes, entierement à la volonté de Dieu , M. DU BELLAY , 312
Lat. insolitus, de in.... 1, et solitus participe de solere avoir coutume (voy. SOULOIR).