INSOLATION

Prononciation : in-so-la-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Action d'exposer quelqu'un ou quelque chose à la chaleur du soleil. L'insolation d'un papier chloruré. L'insolation nécessaire pour obtenir un effet déterminé.
On se sert d'insolation pour les teintures, pour les baumes et pour les plantes qu'on veut garder , CHARRAS , Pharm. 1re part. chap. 23 Moyen employé en thérapeutique pour exciter l'économie animale, ou pour produire la rubéfaction. Maladie qui est la suite de coups de soleil dans les pays chauds. Insolation prise sur le pont du navire en passant la ligne.
2Quantité de chaleur solaire versée sur la terre. XVIe s.
La troisieme maniere d'huile est faite par insolation, quand, en esté, l'on laisse au soleil les fleurs des herbes mises tremper en huile , PARÉ , XXV, 24
Insolations, c'est à dire trop grandes ardeurs du soleil , PARÉ , XXV, 42
Lat. insolationem, de insolare, insoler.