inseparablement

Prononciation : in-sé-pa-ra-ble-man
Nature : adv.

D'une manière inséparable.
Il me prend un enthousiasme pour vous, pour M. de Grignan, pour son fils, pour votre maison, pour ce nom qu'il doit soutenir et auquel je suis inséparablement attachée , SÉV. , 24 janv. 1689
Tout mon être dépendant du temps..., il s'ensuit que ma substance n'est rien, étant inséparablement attachée à cette vapeur légère et volage qui ne se forme qu'en se dissipant , BOSSUET , Or. fun. de madame Yolande.
Le fils de Dieu plus inséparablement uni à son Père que tous les rayons ne le sont au soleil , BOSSUET , 6e avert. 44
XIVe s.
J'entens, au vif argent vermeil Et parfaict corps qu'on dict soleil, Sont quatre et chascun element Unis inseparablement , l'Alch. à nat. 574
XVIe s.
Sa cause estant inseparablement conjoincte à un consort , MONT. , I, 99
Inséparable, et le suffixe ment.