INNAVIGABLE

Prononciation : i-nna-vi-ga bl'
Nature : adj.

Qui n'est pas navigable.
L'Atlantide n'est aujourd'hui qu'une vaste mer, que les débris de cet ancien monde et le limon mêlé à ses eaux rendent innavigable , VOLT. , Dict. phil. Platon
XVIe s.
Innavigable gouffre , MAROT , IV, 114
Lat. innavigabilis, de in.... 1, et navigare, naviguer. INNAVIGABLE. Ajoutez : 2Il se dit d'un navire sur lequel on ne peut naviguer.
La moitié environ [des naufrages] est représentée par les bâtiments innavigables surchargés et mal conditionnés de la classe des charbonniers , Journ. offic. 27 oct. 1873, p. 6576, 3e col.
Pour frais de rapatriement des marins forcés d'abandonner en pays étranger leur navire innavigable ou naufragé... , Gaz. des Trib. 26 août 1875, p. 821, 2e col.