INJURE

Prononciation : in-ju-r'
Nature : s. f.

1Ce qui est contre le droit, la justice (d'après le sens étymologique), tort, dommage.
S'il y a plusieurs personnes qui n'aient pas plus de droit d'être expédiées l'une que l'autre, le juge qui prendra quelque chose de l'une à condition de l'expédier la première, péchera-t-il ? non certainement, selon Layman ; car il ne fait aucune injure aux autres selon le droit naturel , PASC. , Prov. VIII
Je ménage l'une et l'autre [ma santé et ma vie] comme un bien qui est à vous, et que je ne puis altérer sans vous faire une injure , SÉV. , 27 déc. 1684
2Fig. Effets nuisibles produits par les saisons, l'âge, le temps, etc.
C'est moi qui ai commencé la mode de vous aimer et de vous trouver aimable ; une amitié si bien conditionnée ne craint pas les injures du temps , SÉV. , à Coulanges, 26 avr. 1696
Injures de toutes les saisons, chaleurs de l'été, froids de l'hiver.... , BOURD. , Pensées, I, p. 346
J'ai souffert les injures de l'air , FÉN. , Tél. X
Aristonoüs était encore exempt des injures d'une vieillesse caduque , FÉN. , t. XIX, p. 105
Il commençait à sentir les injures de la froide vieillesse , FÉN. , Tél. X
Le reste de son arbre généalogique avait été perdu par l'injure du temps , VOLT. , Cand. 1
À sauver, s'il se peut, par mes travaux constants, Et leurs noms et les miens des injures du temps , PIRON , Métrom. III, 9
Le tombeau de Jésus-Christ est maintenant exposé aux injures de l'air , CHATEAUB. , Itin. part. V
Le froid devient plus ardent ; Moi j'en puis braver l'injure , BÉRANG. , Hiver. Les injures du sort, les revers, les malheurs extraordinaires et non mérités. Poétiquement. Ce qui a subi l'injure.
Baucis en égala les appuis chancelants [de la table] Du débris d'un vieux vase, autre injure des ans , LA FONT. , Ph. et Bauc.
3Outrage, ou de fait, ou de parole, ou par écrit.
.... le jure Que par ce faux soupçon vous lui faites injure , CORN. , Rodog. I, 5
On n'est pas où l'on pense en me faisant injure , MOL. , Tart. IV, 7
Lorsque l'injure a une fois éclaté, notre honneur ne va point jusqu'à vouloir cacher notre honte, mais à faire éclater notre vengeance , MOL. , D. Juan, III, 4
C'était lui faire injure de l'implorer , PASC. , Prov. IV
C'est faire injure au maître d'une maison d'y entrer par la fenêtre , PASC. , ib. VI
Elle aimait à prévenir les injures par sa bonté, vive à les sentir, facile à les pardonner , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Il vous est impossible, dites-vous, d'aimer sincèrement votre ennemi, et de lui pardonner de bonne foi l'injure que vous en avez reçue , BOURDAL. , 5e dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 186
Vous verrez tous les jours le chanoine insolent Au seul mot de hibou vous sourire en parlant ; Votre âme, à ce penser, de colère murmure ; Allez donc de ce pas en prévenir l'injure , BOILEAU , Lutr. III
Ses caresses n'ont point effacé cette injure , RAC. , Bajaz. I, 1
.... Vous en attendez quelqu'injure nouvelle , RAC. , Andr. II, 1
De son temple détruit vengez sur eux l'injure , RAC. , Esth. III, 4
On t'aime et tu murmures ! Souffrirai-je à la fois ta gloire et tes injures ? , RAC. , Iph. II, 8
Vous savez.... Que je ne cherche pas à venger mes injures , RAC. , Athal. II, 5
Il est difficile d'étouffer dans les commencements le sentiment des injures , LA BRUY. , IV
Si l'injure faite aux vivants est plus nuisible, celle qu'on fait aux morts est plus lâche , DIDER. , Claude et Nér. I, 108 Fig. Faire injure à, avec un nom de chose pour régime, déshonorer, flétrir cette chose.
Elle s'indignerait de voir sa créature à l'éclat de son nom faire une telle injure , CORN. , Nicom. I, 2
Faire injure signifie aussi soupçonner injustement.
À ma fidélité ne faites point d'injure , CORN. , Cid, III, 6
4Particulièrement, parole offensante, outrageuse. Vomir des injures. Charger quelqu'un d'injures.
Celui qui jette une pierre contre des oiseaux les fera envoler ; ainsi qui dit des injures à son ami rompra l'amitié , SACI , Bible, Ecclésiast. XXII, 25
Un homme sage est au-dessus de toutes les injures qu'on peut lui dire , MOL. , Bourg. gent. II, 4
Les injures que vous me dites , PASC. , Prov. II
Je vous avertis, ma très chère, que vous n'aimez point à lire.... je vous dis cette injure pour me venger de celle que vous m'avez faite , SÉV. , 608
Vous les verrez bientôt, féconds en impostures, Amasser contre vous des volumes d'injures , BOILEAU , Sat. IX
Je crains votre silence, et non pas vos injures , RAC. , Andr. IV, 5
Et ton nom paraîtra, dans la race future, Aux plus cruels tyrans une cruelle injure , RAC. , Brit. V, 6
Sa fureur contre vous se répand en injures , RAC. , Phèd. IV, 4
Si ce n'est que cela, remettez-vous, mesdames, Je ne m'offense point des injures des femmes , DESTOUCHES , Phil. mar. II, 5
Si l'on doit laisser tomber les injures, il faut relever les faits , VOLT. , Lett. d'Argental, 5 févr. 1739
Les injures atroces n'ont jamais fait de tort qu'à ceux qui les ont dites , VOLT. , Conseil à L. Racine. Populairement. Se chanter mille injures, se dire toutes sortes d'injures.
5À l'injure de, loc. adv.
En insultant, Jovinien et ses sectateurs, qui, à l'injure du fils de Dieu, niaient la virginité de sa mère , BOSSUET , Projet, Lett. de Boss. et de Leibnitz, 33
XIIIe s.
Par les grans injures et par les grans rapines qui estoient faites en la prevosté, le menu peuple n'osoit demeurer en la terre le roy , JOINV. , 296
XIVe s.
Que cette injure faicte à vous [Philippe le Bel] et à vostre pueple soit bien et souffisamment amendée , Requeste, dans Hist. litt. de la Fr. t. XXIV, p. 233
Quant à faire venjances ou punicions selon justice, il a moult grant difference se les injures sunt voluntaires ou involuntaires , ORESME , Eth. 150
Vous savez que de grant injure vient moult de foiz grant grace , BERCHEURE , f° 10
XVIe s.
Retablir une injure [injustice] , MONT. , I, 31
Les injures de la fortune , MONT. , I, 83
Souffrir une injure [outrage] , MONT. , I, 119
Il fut tout un jour à l'outrager de paroles diffamatoires en plaine place, et à luy dire toutes les injures dont il se pouvoit adviser , AMYOT , Péric. 8
Il y a ne sçay quoy de florissante nouveaulté qui empesche que l'injure du temps n'en empire la veue , AMYOT , ib. 27
De crainte de venir aux injures et après aux mains , LANOUE , 557
Pour garantir l'armée de l'injure de l'hiver , LANOUE , 629
St Paul a repoussé les mensonges et fausses injures de ses accusateurs , CALV. , Inst. 1206
Action d'injure verbale ou par libelle diffamatoire se devra intenter en dedans l'an ; autrement, le dit an expiré, icelle action sera prescripte ; et l'injure reelle, que l'on dit blessure et navrure, danscinq ans , Nouv. coust. génér. t. II, p. 129
Provenç. injuria, enjuria ; espagn. injuria ; ital. ingiuria ; du latin injuria, de in.... 1, et jus, juris, droit.