inhumanite

Prononciation : i-nu-ma-ni-té
Nature : s. f.

1Défaut d'humanité, cruauté.
Dans toutes les fureurs des siècles de tes pères, Les monstres les plus noirs firent-ils jamais rien Que l'inhumanité de ces coeurs de vipères Ne renouvelle au tien ? , MALH. , II, 12
Il y a de la témérité, aussi bien que de l'inhumanité, à les vouloir condamner tous [les païens] aux peines éternelles de l'autre vie sans miséricorde et sans réserve , LE VAYER , Vertu des païens, Observ.
Quelle inhumanité de l'avoir exilée ! , CORN. , Medée, II, 2
Il les exhorta à sacrifier leur vie plutôt pour la défense de leur liberté que pour servir de spectacle à l'inhumanité de leurs patrons , VERTOT , Rév. rom. XI, p. 140
Nommez-vous la justice une inhumanité ? , VOLT. , Triumv. I, 3
2Au plur. Actes d'inhumanité.
Pour monsieur le coadjuteur, je vous avoue que je suis impitoyable à ses longues et cruelles froideurs, pour ne pas dire inhumanités , SÉV. , mai 1690
Souffrant toutes sortes d'inhumanités , BOSSUET , Hist. II, 7
Le duc d'Albe, dont les inhumanités n'avaient servi qu'à faire perdre deux provinces au roi son maître, est enfin rappelé ; on dit qu'il se vantait en partant d'avoir fait mourir dix-huit mille personnes par la main du bourreau , VOLT. , Moeurs, 164
XIVe s.
Le roi d'Angleterre et le prince de Galles tinrent et soutinrent compagnies au royaume de France, les quelles firent tant d'inhumanités et de dommages , le Songe du Vergier, cité dans le Dict. de DOCHEZ
XVIe s.
La nouvelle de cette inhumanité rapportée à ceux.... , MONT. , I, 298
C'est un vilain et detestable vice que la cruauté, et contre nature, dont aussi est-il appellé inhumanité , CHARRON , Sagesse, I, 31
Lat. inhumanitatem, de inhumanus, inhumain.