ingenument

Prononciation : in-jé-nu-man
Nature : adv.

1D'une manière ingénue.
Là se montrent ingénument la grossièreté et la franchise , LA BRUY. , IX.
En ce cas, tout ce que doit faire un historien, c'est de conter ingénument le fait, sans vouloir pénétrer les motifs , VOLT. , Charles XII, 7
2Sincèrement, franchement.
J'aime mieux confesser ingénument mon péché que de me mettre en peine de le mal justifier , BALZ. , liv. VII, lettre 29
Pour moi, je lui dirais ingénument la chose , SCARRON , D. Japh. d'Arm. IV, 1
Xanthus en aperçut une [inscription] qu'il ne put entendre, quoiqu'il demeurât longtemps à en chercher l'explication ; elle était composée des premières lettres de certains mots ; le philosophe avoua ingénument que cela passait son esprit , LA FONT. , Vie d'Ésope.
Je sais que bien des gens parlent de l'Ingénu ; tout ce que je puis répondre très ingénument, c'est que je ne l'ai point vu encore , VOLT. , Lett. Damilaville, 8 août 1767
XVe s.
Le roy de Portugal lui dit ingenument.... , Mém. sur du Guesclin, chap. 19
XVIe s.
Confessons ingenuement que Dieu seul nous l'a dict [l'immortalité de l'âme], et la foy ; car leçon n'est ce pas de nature et de nostre raison , MONT. , II, 306
Ingénu, et le suffixe ment.