INFIME

Prononciation : in-fi-m'
Nature : adj.

Placé le plus bas, en parlant d'une hiérarchie, d'une série quelconque. Les rangs infimes de la société.
Les insectes, qu'on doit regarder comme les espèces infimes de la nature , BUFF. , Quadrup. t. III, p. 105
Un genre s'étend à plusieurs espèces ; un genre suprême n'en a point au-dessus de lui ; une espèce infime n'en a point au-dessous d'elle , DIDER. , Opin. des anc. phil. (stoïcisme) Substantivement. Les infimes, ceux qui occupent le plus bas rang dans un ordre quelconque.
Infime n'admet ni plus ni moins ; il est le superlatif d'inférieur. XVe s.
J'entens que les bas tu sublimes, Et que les haults tu face infimes , Nat. à l'alch. err.
XVIe s.
N'y ayant souvent nul moyen entre la supreme et infime fortune , MONT. , I, 314
Comme entre les bestes les poissons sont infimes.... , CHARRON , Sagesse, I, 15
Catal. infim ; espagn. et ital. infimo ; du lat. infimus, superlatif de inferus, infère.