INFILTRATION

Prononciation : in-fil-tra-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

Action d'un fluide qui pénètre dans les interstices des substances solides. L'infiltration de l'eau dans les terres.
Ces marbres sont diversement colorés par les terres métalliques que les eaux pluviales introduisent dans les couches par infiltration, après les avoir détachées des autres couches supérieures , BUFF. , Hist. nat. Preuv. théor. terr. Oeuv. t. II, p. 378
Ainsi fut détruite, vraiment détruite en Gaule la société romaine, non comme un vallon est ravagé par un torrent, mais comme le corps le plus solide est désorganisé par l'infiltration d'une substance étrangère , GUIZOT , Hist. de la civil. 8e leçon Terme de médecine. Engorgement mou, formé par la présence d'un liquide épanché dans les tissus, entre leurs éléments anatomiques qu'il tient écartés. L'infiltration de la sérosité dans le tissu cellulaire.
Infiltrer.