INFAISABLE

Prononciation : in-fe-za-bl' ; quelques-uns prononcent in-fè-za-bl', ce qui est bien moins usité
Nature : adj.

Qui n'est pas faisable.
Il regarde comme une chose infaisable de vous les faire rendre en l'état où elles étaient [il s'agit de tables historiques, saisies parce qu'elles étaient favorables aux protestants] , BAYLE , Lett. à Rou, 13 avril 1686
Faites bien mes compliments à M. de Voltaire [c'est le pape qui parle], mais dites-lui que sa commission est infaisable : le grand inquisiteur n'a plus d'yeux ni d'oreilles , VOLT. , Lett. Richelieu, 27 nov. 1771
In.... 1, et faisable. INFAISABLE. Ajoutez : - REM. Infaisable a été employé par M. de Saci de Port-Royal, et lui est reproché par Bouhours.