INFAILLIBLEMENT

Prononciation : in-fa-lli-ble-man, ll mouillées, et non pas in-fa-yi-ble-man
Nature : adv.

D'une manière in faillible.
Si votre grand esprit cherche de grandes choses pour s'occuper, il les trouvera infailliblement à Rome , BALZ. , liv. II, lett. 3
La grâce de Jésus-Christ fait qu'on persévère infailliblement dans la piété, quoique non par nécessité ; car on peut n'y pas consentir si on veut, comme dit le concile ; mais cette même grâce fait que l'on ne le veut pas , PASC. , Prov. XVIII
Pour ne pas tomber entre les mains d'un vainqueur qui lui aurait infailliblement pardonné , FONTEN. , Dial. Adrien, Marguerite.
Le célèbre comte de Boulainviliers et un Italien nommé Colonne, qui avait beaucoup de réputation à Paris, me prédirent l'un et l'autre que je mourrais infailliblement à l'âge de trente-deux ans ; j'ai eu la malice de les tromper déjà de près de trente années, de quoi je leur demande humblement pardon , VOLT. , Dict. phil. Astrologie.
XVIe s.
J'ay [moi chien] suyvi jusques à ce carrefour mon maistre à la trace ; il faut necessairement qu'il passe par l'un de ces trois chemins ; ce n'est ny par celuy-cy, ni par celuy-là ; il fault donc infailliblement qu'il passe par cet aultre , MONT. , II, 172
Infaillible, et le suffixe ment. INFAILLIBLEMENT. - HIST. Ajoutez : XVe s.
Ung Dieu en trois personnes vrayement, Qui ne font qu'ung en saincte trinité, Et roy des roys est infailliblement En sa gloire, triumphe et dignité , JEAN JORET , le Jardrin salutaire, p. 130