infaillibilite

Prononciation : in-fa-lli-bi-li-té, ll mouillées, et non in-fa-yi-bi-li-té
Nature : s. f.

1Qualité de ce qui ne peut faillir, manquer d'arriver. L'infaillibilité d'un succès.
Que la volonté de Dieu ne peut manquer d'être accomplie ; et qu'ainsi, quand il veut qu'un homme consente à la grâce, il consent infailliblement, et même nécessairement, non pas d'une nécessité absolue, mais d'une nécessité d'infaillibilité , PASC. , Prov. XVIII
C'est par ces chemins que Sparte est menée à la grandeur et à la gloire, mais avec une telle infaillibilité de ses institutions, qu'on n'obtenait rien contre elle en gagnant des batailles, si on ne parvenait à lui ôter sa police , MONTESQ. , Esp. IV, 6
2Qualité de qui ne peut faillir, commettre une faute, se tromper. Qualité de ne point faillir, de ne point errer en matière de foi, qui, suivant les catholiques, appartient à l'Église, aux conciles et au pape. L'infaillibilité de l'Église.
Par où il nous montre tout ensemble l'infaillibilité des conciles universels par l'Écriture et par la tradition de l'ancienne Église , BOSSUET , Var. XV, 103
Infaillible.