infeoder

Prononciation : in-fé-o-dé
Nature : v. a.

1Terme de jurisprudence féodale. Donner une terre pour être tenue en fief.
Mon cher comte [de Grignan], bon jour ; vous voilà donc dans votre château qui était autrefois une place dont Frédéric inféodait les gens , SÉV. , 611
2Fig. S'inféoder, v. réfl. Se donner à une personne, à un parti, à une opinion, comme un vassal faisait à son seigneur. XVIe s.
Disme infeodée, acquise par l'Eglise, n'est sujette à retrait , LOYSEL , 434
Rentes infeodées non rachetables sont reputées feodales , LOYSEL , 517
Lat. in, en, dans, et feudum, fief (voy. FIEF).