INEXCUSABLE

Prononciation : i-nèk-sku-za-bl'
Nature : adj.

1Qui ne peut être excusé, en parlant des choses.
Ce crime, quoique grand, énorme, inexcusable , CORN. , Hor. V, 3
Dans quelques-unes de ses meilleures pièces [de Corneille], il y a des fautes inexcusables contre les moeurs , LA BRUY. , I
2Qui ne peut être excusé, en parlant des personnes.
Tellement que les philosophes même du paganisme ont été inexcusables de ne pas rendre à ces perfections divines, qu'ils ne pouvaient ignorer, le juste tribut de louanges qui leur était dû , BOURDAL. , Pensées, t. I, p. 26
L'un pèche avec connaissance et il est plus inexcusable , FLÉCH. , Lamoignon.
Marot et Rabelais sont inexcusables d'avoir semé l'ordure dans leurs écrits : tous deux avaient assez de génie et de naturel pour.... , LA BRUY. , I
XVe s.
Remettre à entendre ce qu'on luy apporte de nouveau.... s'il est homme ayant charge publicque, pour ne rompre son disner, voire ny son sommeil, il est inexcusable de le faire , MONT. , II, 43
Lat. inexcusabilis, de in.... 1, et excusabilis, de excusare, excuser.