INESTIMABLE

Prononciation : i-nè-sti-ma-bl'
Nature : adj.

Qu'on ne peut estimer, qui est au-dessus de toute estimation, en parlant des choses. Un diamant inestimable.
Jamais la liberté ne cesse d'être aimable, Et c'est toujours pour Rome un bien inestimable , CORN. , Cinna, II, 2
Ayant fait un butin inestimable des richesses de plusieurs années , PERROT , Tac. 113
L'habit de M. le prince de Conti était inestimable ; c'était une broderie de diamants , SÉV. , 399
À quel prix inestimable ai-je toujours mis les moindres marques de votre amitié ! , SÉV. , 18 mars 1671
Inestimable ne s'applique jamais aux personnes en ce sens ; car, si l'on disait d'un homme qu'il est inestimable, cela signifierait qu'il n'est digne d'aucune estime. XIVe s.
De ce que les enfans du marquis estoient retournés, à l'inestimable consolation du marquis , Ménagier, I, 6
XVIe s.
Les despences des dittes guerres sont infinies et inestimables , D'AUB. , Hist. II, 243
Une quantité inestimable de riches et precieux meubles , AMYOT , Alex. 67
Le thresor inestimable de tant d'amis , MONT. , IV, 11
Un estude de fruict inestimable , MONT. , I, 169
Provenç. inestimable ; ital. inestimabile ; du lat. inaestimabilis, de in.... 1, et aestimare, estimer.