INDUSTRIEUX, EUSE

Prononciation : in-du-stri-eû, eû-z'
Nature : adj.

Qui a de l'industrie, de l'adresse. Cet ouvrage est fait d'une manière très industrieuse.
Industrieux à se cacher dans les actions éclatantes, il en renvoyait la gloire au ministre , BOSSUET , le Tellier.
Il y avait dans l'armée un Dolope, nommé Eurymaque, flatteur insinuant, sachant s'accommoder à tous les goûts et à toutes les inclinations des princes, inventif et industrieux pour trouver de nouveaux moyens de leur plaire , FÉN. , Tél. XVI
Le ciel industrieux dans sa triste vengeance , VOLT. , Oedipe, I, 1
Je vois un peuple antique, industrieux, immense , VOLT. , Orph. IV, 2
Dans un pays où tout le monde allait pieds nus, le premier qui se fit faire une paire de souliers avait-il du luxe ? n'était-ce pas un homme très sensé et très industrieux ? , VOLT. , Dict. phil. luxe.
Partout où l'on voit subsister des espèces faibles, non protégées par l'homme, il y a à parier que ce sont des espèces industrieuses , BUFF. , Ois. t. X, p. 297
Lat. industriosus, de industria, industrie. INDUSTRIEUX. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Tant estoit [la duchesse de Savoie] prudente en conseil, discrette en maniement d'affaires, industrieuse à pourvoir aux dangers.... , PARADIN , Chron. de Savoye, p. 355
Le peuple industrieux, [les abeilles] , J. PELLETIER DU MANS , la Savoye (1572), Chambéry, 1856, p. 262