INDIQUER

Prononciation : in-di-ké
Nature : v. a.

1Faire connaître, enseigner à quelqu'un une personne ou une chose. Il m'a indiqué votre demeure. Je lui ai indiqué un bon médecin. Le baromètre indique les variations du temps. Terme de médecine. Fournir une indication. La force du pouls indiquait une saignée. 2Particulièrement. Montrer, désigner par un indice quelconque. Indiquez-moi le plus jeune de ces trois hommes. Indiquer une chose du doigt. L'aiguille de cette horloge indique trois heures. Les traces indiquent la fuite des brigands vers le nord. 3Faire connaître l'existence d'une chose, avec un nom de chose pour sujet. Ce mémoire indique une plume très exercée. 4Dénoncer (sens vieilli).
Vindex indiqua la conspiration faite en faveur de Tarquin , MONTESQ. , Espr. XII, 15
5Déterminer, assigner. Indiquer les causes d'un phénomène.
On remarquera quelques variétés dans la couleur du poil sur différents individus ; mais ces variétés n'indiquent peut-être pas toutes des espèces ni même des races différentes , BUFF. , Quadrup. t. XII, p. 162
6Fixer. Indiquer une assemblée, une session.
Plût à Dieu que vous n'eussiez point été détourné de la résolution que vous aviez prise de les indiquer [les états généraux] à la mort du roi , SAINT-SIMON , 165, 56
Louis le Débonnaire avait indiqué un parlement le jeudi saint , VOLT. , Moeurs, 23
7Terme des arts du dessin. Représenter quelque objet sans grands détails. N'indiquer que les masses dans un tableau. Indiquer par quelques traits de crayon un projet d'ornement. Fig. Dans un sens analogue, marquer les traits principaux, sans entrer dans les détails, en parlant d'un ouvrage d'esprit. Les situations, les caractères, etc. sont à peine indiqués dans cette pièce. 8S'indiquer, v. réfl. Être indiqué. La direction d'un cours d'eau s'indique, sur une carte, par une flèche. Provenç. et esp. indicar ; ital. indicare ; du latin indicare, qui vient de index (voy. ce mot).