indignite

Prononciation : in-di-gni-té
Nature : s. f.

1Qualité qui rend indigne de. Exclu pour cause d'indignité. In dignité civile. Indignité politique. Intenter contre quelqu'un une action en indignité.
Le juste semblera plus avantagé, si l'on pèse son mérite ; et le pécheur [qui est revenu au bien] plus chéri, si l'on considère son indignité , BOSSUET , Mar.-Thér.
Mon indignité peut et doit être en moi le fonds d'une plus grande humilité , BOURDAL. , Assompt. de la Vierge, Myst. t. II, p. 328 Il se dit des choses en un sens analogue.
Les péchés qu'il commet [le prêtre] contractent une indignité personnelle par la sainteté de son état , BOURDAL. , Exhort. dign. et dev. des prêtres, t. I, p. 374
Concilier les perfections de cette adorable fille avec l'indignité de son état , J. J. ROUSS. , Conf. VII
2Qualité qui rend indigne, c'est-à-dire odieux ou méprisable, en parlant des choses. L'indignité de cette action. L'indignité de sa conduite souleva tout le monde contre lui.
Soit qu'ainsi sa vengeance eût plus d'indignité , CORN. , Rodog. I, 6
3Action indigne, odieuse.
Voudriez-vous qu'on mit au grand jour toutes les faiblesses secrètes, toutes les indignités.... que l'oeil de Dieu a éclairées ? , MASS. , Carême, Enf. prod.
De peur d'avoir un second combat à soutenir, j'eus l'indignité de partir, sans aller remercier M. l'abbé de ses bontés , J. J. ROUSS. , Conf. III
4Outrage, mépris.
À cette indignité je ne connus plus rien , CORN. , Rodog. II, 3
De ces indignités vos juges sont capables , CORN. , Théod. III, 1
Et je le traiterais avec indignité, Si j'aspirais à lui par une lâcheté , CORN. , Pomp. II, 1
Et qu'en faveur du sexe ou de la qualité On ne fasse à pas une aucune indignité , MAIRET , Sophon. III, 1
Il me fera raison de cette indignité , ROTR. , Vencesl. I, 1
J'ose dire pourtant que je n'ai mérité Ni cet excès d'honneur ni cette indignité , RAC. , Brit. II, 3
Elles lui faisaient les plus cruelles indignités , FÉN. , Tél. XVIII
Le cardinal de Bissy, l'un des plus ardents défenseurs de la bulle [Unigenitus], avoue dans une de ses lettres qu'elle n'aurait pas été reçue avec plus d'indignité à Genève qu'à Paris , VOLT. , Louis XIV, 37
XVIe s.
Il veult oublier cette indignité pour ne troubler le service du roy , CARLOIX , IX, 5
Pour se desfaire des indignitez [soins indignes de lui] et cures de la maison , MONT. , IV. 77
J'ay parfois compté à proufitles ingratitudes, offenses et indignitez , MONT. , IV, 95
Rudement et vilainement traictez par les passagiers, qui, oultre plusieurs aultres indignitez... , MONT. , I, 298
Lat. indignitatem, de indignus, indigne.