INDIGESTE

Prononciation : in-di-jè-st'
Nature : adj.

1Qui n'est pas digéré (peu usité en ce sens).
Il rend les viandes crues et indigestes , Dict. de l'Acad.
2Qui est difficile à digérer, qui reste longtemps dans l'estomac sans se convertir en chyme.
Lorsqu'ils [les rossignols] ont avalé quelque chose d'indigeste, ils le rejettent sous la forme de pilules ou de petites pelotes, comme font les oiseaux de proie, et ce sont en effet des oiseaux de proie très petits, mais très féroces, puisqu'ils ne vivent que d'êtres vivants , BUFF. , Ois. t. IX, p. 155
3Fig. Qui est mal digéré, mal fondu, surtout en parlant des ouvrages d'esprit. Pensées indigestes.
Ces fragments ne sont qu'un recueil indigeste, tiré des cahiers de quelque particulier qui avait extrait de Pétrone ce qui lui avait plu sans y observer d'ordre , ROLLIN , Hist. anc. t. XXV, 1, art. 2, § 3
XVIe s.
Si la doctrine rencontre les ames mousses, elles les aggrave et suffoque, masse crue et indigeste , MONT. , IV, 42
Ce petit dieu indigeste et roteur [Bacchus] , MONT. , IV, 288
Ces ulceres sont sordides lorsque d'icelles sort grande quantité d'humeur virulent et indigeste , PARÉ , XI, 20
Provenç. indigest ; espagn. et ital. indigesto ; du lat. indigestus, confus, sans ordre, et, dans QUICHERAT, Addenda, indigeste, de difficile digestion ; de in.... 1, et digestus, digéré (voy. DIGESTION).