INDIGENCE

Prononciation : in-di-jan-s'
Nature : s. f.

1Manque des choses utiles à la vie.
L'indigence est à l'homme un monstre redoutable , ROTR. , St Genest, II, 8
Nous avons des maximes pour toutes sortes de personnes..., pour les riches.... pour ceux qui sont dans l'indigence , PASC. , Prov. VI
J'aurais encore mieux aimé ma liberté, j'aurais respecté mon indigence , MAINTENON , Lett. à la duch. de Richelieu, 3 mars 1666
C'est alors qu'une femme et des enfants sont une violente tentation à la fraude, au mensonge et aux gains illicites : il [l'homme] se trouve entre la friponnerie et l'indigence , LA BRUY. , VI
Des hommes corrompus qui abusaient des lois, et auprès desquels l'indigence était le seul crime auquel on ne faisait point de grâce , MASS. , Panégyr. St Louis.
Leur sort les avilit, mais leur sage constance Fait respecter en eux l'honorable indigence , VOLT. , Mérope, II, 2
Où le ciel vous fit tous égaux par l'indigence , VOLT. , Scythes, IV, 2
Dans mon réduit où l'on voit l'indigence Sans m'éveiller assise à mon chevet , BÉRANG. , Dieu des bonnes gens. Être à l'indigence, être inscrit parmi les indigents. Fig.
Si bien qu'étant [l'âme] séparée de Dieu, que son fond réclame sans cesse, tourmentée de son indigence, le chagrin la dévore, l'ennui la tue , BOSSUET , la Vallière
Qui ne désire pas ? qui ne soupire pas dans cette vie où toute la nature est dans l'indigence ? , BOSSUET , 4e sermon, Fête de tous les saints
2Absolument Les indigents en général. Secourir l'indigence.
Respecter l'indigence est un devoir suprême ; Souvent les immortels et Jupiter lui-même, Sous des haillons poudreux, de seuil en seuil traînés, Viennent tenter le coeur des mortels fortunés , A. CHÉNIER , Idylles, le Mendiant.
3Fig. Manque, en parlant de choses intellectuelles ou morales. Indigence d'esprit, d'idées.
Je ne veux point ici parler de tous les sens pour vous faire avouer leur indigence , BOSSUET , la Vallière. Manque d'une chose quelconque.
Un habit qui souffre une indigence de rubans , MOL. , Préc. sc. 5 (Cette phrase est du style précieux).
XIIIe s.
Et par la povreté douteuse Il parle de la soufreteuse, Que nous apelons indigence, Qui si ses hostes desavance , la Rose, 8222
XIVe s.
Chascun, quant il en a besoing et indigence, a concupiscence de nourrissement sec ou moiste , ORESME , Eth. 95
XVe s.
Cheoir les voy [je les vois] en indigence, Et leurs terres estre vendues , E. DESCH. , Miroir de mariage, p. 114
XVIe s.
Quant au service, attendre affablement, Des metz serviz prendre à son indigence [besoin] , MAROT , V, 352
Les maladies, l'indigence, le mespris , MONT. , III, 294
Provenç. indigentia ; espagn. indigencia ; ital. indigenza ; du lat. indigentia, de indigens, indigent.