INDICTION

Prononciation : in-di-ksion ; en vers, de quatre syllabes
Nature : s. f.

1Convocation à certain jour. Plus particulièrement. Convocation d'un concile ou d'un synode. Depuis l'indiction du concile de Trente jusqu'à l'ouverture. L'indiction du concile est au premier jour de l'an. 2Prescription.
L'indiction d'un jeûne imposé à tout le corps des fidèles , MASS. , Carême, Jeûne.
3Terme de chronologie. Révolution de quinze années que l'on recommence toujours par une, lorsque le nombre de quinze est fini. L'indiction est un des trois cycles qui entrent dans la période Julienne. L'indiction est en usage dans les bulles du saint-siége. Indiction première, indiction seconde, etc., la première année, la seconde année de chaque indiction. XIIIe s.
À çou [ce] est bone li indictions, que uns privileges de l'apostole [pape] n'est pas bons, se li indictions ù il est donés n'i est escrite , Comput, f° 11
XVIe s.
Là il y eut grandes indictions de jeusnes et de prieres pour sauver l'estat du penchant où il estoit , D'AUB. , Hist. III, 121
Et quant au demeurant pourroient les dits ambassadeurs en ceste leur premiere assemblée, et sans attendre l'indiction du concile, deliberer et arrester entre eux le moyen et chemin que l'on auroit à tenir , M. DU BELL. , 186
Lat. indictionem, de indicere, prescrire, de in.... 2, et dicere, dire.