INDEX

Prononciation : in-dèks'
Nature : s. m.

1La table des matières d'un livre.
Il m'envoya un index et ensuite une préface , BOSSUET , Lett. 267 Index de la grécité, de la latinité, table alphabétique des mots et des phrases remarquables de l'une ou de l'autre langue contenus dans l'ouvrage.
2Index ou indice, catalogue des livres suspects de mauvaise doctrine dont le saint-siége interdit la lecture, quoiqu'ils ne soient pas encore condamnés juridiquement. Mettre un livre à l'index, c'est le mettre dans ce catalogue.
Le P. Tellier avait fait un livre [sur le culte de Confucius] qui, à force d'intrigues et de crédit à Rome, ne fut mis qu'à l'index , SAINT-SIMON , 217, 177
Ce qui est encore bien digne de remarque, c'est que l'arrêt du parlement fut mis à l'index de Rome , VOLT. , Moeurs. 174 Congrégation de l'index ou de l'indice, celle qui, à Rome, est chargée d'examiner les livres nouveaux, et d'en prohiber, s'il y a lieu, la lecture ou la vente. Index expurgatoire, catalogue des livres dont la publication et la vente sont défendus jusqu'à ce qu'ils aient été purgés et corrigés : en quoi ils diffèrent de ceux qui sont définitivement prohibés. Fig. Mettre une chose à l'index, l'interdire, en défendre l'usage.
Mais Voltaire et sa coterie Sont à l'index en Barbarie , BÉRANG. , Ste-Alliance.
3Premier doigt de la main, après le pouce chez l'homme, ainsi nommé parce que c'est de ce doigt qu'on se sert pour indiquer, montrer. Adjectivement, le doigt index.
Nos billets [électoraux] remplis, le président les reprenait avec le doigt index et le pouce seulement , P. L. COUR. , Seconde lettre particul.
4Aiguille portée par un pivot, et dont l'extrémité parcourt un limbe divisé. Au plur. Des index. XVIe s.
Derriere le poulce, index et medius , PARÉ , IV, 21
Provenç. index ; ital. indice ; du lat. index, indicis, qui montre, qui indique, formé de in, en, vers, et du radical diç ( avec un i long), montrer, d'où, avec gouna, et dicere (deicere), dire. Indicare est un dénominatif d'index, indicis (voy. INDIQUER).