INDEMNISER

Prononciation : in-da-mni-zé ; quelques personnes prononcent in-dè-mni-zé, mais cela n'est pas conforme à l'usage, n
Nature : v. a.

1Compenser à quelqu'un le dommage qu'il a souffert, les pertes qu'il a faites. Indemniser quelqu'un de ses pertes.
S'il ne s'agissait que d'indemniser ces seigneurs, supposé qu'ils se plaignent, le roi le pourrait très aisément, sans altérer en rien la grande et heureuse loi de la liberté du commerce , VOLT. , Polit. et législ. Petit écrit. Fig. Ses succès m'indemnisent des soins que j'ai pris de son éducation.
2S'indemniser, v. réfl. Se donner à soi-même une indemnité, une compensation.
....Qui [chat et renard] des frais du voyage, Croquant mainte volaille, escroquant maint fromage, S'indemnisaient à qui mieux mieux , LA FONT. , Fabl. IX, 14
INDEMNISER, DÉDOMMAGER. Indemniser, c'est compenser une perte par une valeur équivalente. Dédommager ne s'applique pas seulement aux pertes, il comprend toutes les espèces de compensations ; de plus il n'indique pas que la réparation soit égale au dommage. Indemne, qui, venant d'indemnis, a donné indemniser, comme stérile a donné stériliser par sterilis.
Au XVIe siècle on disait indemner , Coust. gén. t. II, p. 251