indevotion

Prononciation : in-dé-vo-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

Manque de dévotion.
Passant de l'indévotion à l'impiété , BALZ. , De la cour, 6e disc.
L'indévotion que je remarque et que je déplore dans beaucoup de lâches chrétiens , BOURDAL. , 5e dim. après Pâq. Dom. t. II, p. 196
Le relâchement et l'indévotion des peuples , BOURDAL. , Fête des Saints, Myst. t. II, p. 416
Ces âmes saintes réparèrent par leurs bénédictions l'indévotion des pécheurs , FLÉCH. , Panég. II, 42
XVIe s.
Indevotion , COTGRAVE ,
Lat. indevotionem, mépris des intentions du testateur, et, dans QUICHERAT Addenda, indévotion, de in.... 1, et devotio (voy. DÉVOTION).