INCULTURE

Prononciation : in-kul-tu-r'
Nature : s. f.

1Etat de ce qui est inculte. L'état d'inculture où sont ces terres.
....sur les terres incultes, vaines et vagues, et sur les marais.... qui ne sont ouverts aux usages publics des habitants du territoire, qu'à cause de leur inculture et de l'état d'abandon dans lequel ils se trouvent , ROBIN , Mémoire sur les marais de Cléville [Calvados], p. 57
Ces plaines [le littoral de la Corse], si bien partagées à tant d'égards, ont un défaut extrême : y séjourner est mortel pendant une partie de l'année ; elles sont donc condamnées à l'inculture , MICHEL CHEVALIER , Journ. des Débats, 11 avril 1866
2Fig. Absence de culture intellectuelle et morale.
Il [Louis XI] ne tint pas son fils dans l'ignorance et dans l'inculture par je ne sais quel ombrage de despote oriental ; la santé de ce fils, frêle et délicat.... , DUPONT-WHITE , Centralisation, p. 206
In.... 1, et culture.