INCROYANCE

Prononciation : in-kro-ian-s'
Nature : s. f.

État de celui qui n'a point de croyance.
L'athéisme et le matérialisme ne furent plus la base de la croyance ou de l'incroyance des jeunes esprits , CHATEAUB. , Mém. t. IV, p. 53
Qu'est-ce qui livra la noblesse de France sans défense et sans contre-poids aux séductions de l'incroyance ? , VICOMTE DE MEAUX , le Correspondant, Nouvelle série, t. III, p. 278
Incroyant.