INCORRUPTIBLE

Prononciation : in-ko-rup-ti-bl'
Nature : adj.

1Qui n'est pas sujet à corruption. Le bois de cèdre passait autrefois pour incorruptible.
Ils ont transféré l'honneur qui n'est dû qu'au Dieu incorruptible, à l'image d'un homme corruptible , SACI , Bible, St Paul, Ép. aux Rom. I, 23
Encore que notre esprit soit de nature à vivre toujours, il abandonne à la mort tout ce qu'il consacre aux choses mortelles ; de sorte que nos pensées, qui devaient être incorruptibles du côté de leur principe, deviennent périssables du côté de leur objet , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Recherchez ces beautés célestes incorruptibles dont vous voyez déjà dans ma personne une si brillante image , BOURDAL. , Myst. Résurr. de J. C. t. I, p. 378
2Par extension, qui ne subit pas d'altérations, de modifications.
Ceux qui savent pêcher en eau trouble n'approuveront point un système incorruptible qui doit couper la racine à toutes les pilleries , VAUBAN , Dîme, 203
Rappeler des chrétiens le culte incorruptible , VOLT. , Zaïre, V, 10
3Fig. Qui est incapable de se laisser corrompre, séduire, pour agir contre son devoir.
Pour ton propre intérêt sois juge incorruptible , CORN. , Héracl. III, 2
Ils eurent recours à M. de Lamoignon comme à un homme incorruptible , FLÉCH. , Lamoignon.
Notre âme incorruptible étonne ses desseins , VOLT. , M. de César, II, 3
J'éveillerai pour toi la pitié, la justice De l'incorruptible avenir , GILBERT , Ode imitée de plus. psaumes.
Son caractère était doux et gai, plein de candeur, et d'une égalité parfaite, incorruptible dans ses moeurs, et toujours semblable à lui-même , MARMONTEL , Mém. V
Un homme qui portait la règle et l'épargne dans les finances, un homme inflexible au crédit, incorruptible à la faveur , MARMONTEL , ib. XI
4S. m. Membre d'une secte eutychéenne qui professait que le corps de Jésus Christ est incorruptible. XIVe s.
Choses incorruptibles , ORESME , Thèse de MEUNIER.
XVIe s.
Jà soit que l'ame soit substance incorruptible , Rozier histor. I, 2
Cette vie incorruptible des corps celestes [les astres] , MONT. , II, 153
Lat. incorruptibilis, de in.... 1. et corruptibilis, corruptible.