INCORRECTION

Prononciation : in-ko-rè-ksion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Défaut de correction. Incorrection de style. Il y a beaucoup d'incorrection dans le dessin de ce tableau.
Par quelle fatalité Corneille écrivait-il toujours avec plus d'incorrection et dans un style plus grossier, à mesure que la langue se perfectionnait sous Louis XIV ? , VOLT. , Comm. Corn. Rem. Nicomède, V, 9
2Endroit incorrect. Faire disparaître une incorrection. XVIe s.
Voilà comment le mauvais exemple et l'incorrection ont donné perseverance à ce detestable vice , LANOUE , 7
Lat. incorrectionem, de in.... 1, et correctio, correction. INCORRECTION. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
Imprimé à Paris, recongneu et deligemment purgé de toutes faultes et incorrections , Nouv. Testam. éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525 (note de l'imprimeur)