INCONSTAMMENT

Prononciation : in-kon-sta-man
Nature : adv.

Avec inconstance.
Et ceci fut capable dès lors de me délivrer de tous les repentirs et les remords qui ont coutume d'agiter les consciences de ces esprits faibles et chancelants qui se laissent aller inconstamment à pratiquer comme bonnes les choses qu'ils jugent après être mauvaises , DESC. , Méth. III, 3
XVIe s.
Tous les docteurs ecclesiastiques, excepté saint Augustin, ont parlé si douteusement ou inconstamment de cette matiere, qu'on ne peut rien avoir de certain de leur doctrine , CALV. , Inst. 187
Les pensers des hommes ressemblent à l'air, aux vents et aux saisons Et aux girouettes qui tremblent Inconstamment sur les maisons , DESPORTES , Diverses amours, XLI, Chanson.
Inconstant, et le suffixe ment.