incompatibilite

Prononciation : in-kon-pa-ti-bi-li-té
Nature : s. f.

1Contrariété qui fait que des personnes ne peuvent s'accorder entre elles.
Elles [Athènes et Sparte] étaient ennemies plus encore par la contrariété de leur intérêt que par l'incompatibilité de leur humeur , BOSSUET , Hist. III, 5
Dans la bizarrerie de votre humeur, dans l'incompatibilité de votre caractère , MASS. , Carême, Pardon.
Le divorce se fait par un consentement mutuel à l'occasion d'une incompatibilité mutuelle , MONTESQ. , Espr. XVI, 15
Elle était âgée de quarante-six ans, et il y en avait quinze qu'une extrême incompatibilité réciproque la séparait de son mari , VOLT. , Hist. parl. ch. 41
2Terme de législation. Incompatibilité légale, impossibilité légale que deux fonctions soient remplies en même temps par la même personne, ou que plusieurs personnes remplissent une fonction. Il n'y a point incompatibilité entre les fonctions de ministre et celles de député. Démission fondée sur l'incompatibilité. On dit dans un sens analogue : Il y a incompatibilité que deux frères soient juges dans un même tribunal. 3Par extension, impossibilité qui fait que des choses ne peuvent aller, compatir ensemble. L'incompatibilité de ces deux assertions.
Je suis bien vieux, j'ai étudié toute ma vie ; mais je vois là [dans l'histoire du serpent] une foule d'incompatibilités que je ne puis concilier , VOLT. , Taureau blanc, 5
4Terme de pharmacie. Opposition chimique que se font certains médicaments dans leur mélange, d'où il résulte qu'on ne peut les associer. XVIe s.
Je viens de voir disputer devant le roi de l'incompatibilité de ces deux estats de connetable et marechal de France que vous tenez , CARLOIX , II, 9
Le pape ne peut lever aucune chose sur le revenu du temporel des benefices sous pretexte d'emprunt, impost, vacant, despouille, succession, deport, incompatibilité.... , PITHOU , 14
La verité a ses empeschements, incommoditez et incompatibilitez avec nous , MONT. , IX, 150
Incompatible. INCOMPATIBILITÉ. - HIST. Ajoutez : XVe s.
Par incompatibilité ou autrement , Procès-verbaux du conseil de régence de Charles VIII, p. 132