INCOMPARABLEMENT

Prononciation : in-kon-pa-ra-ble-man
Nature : adv.

Sans comparaison. Cela est incomparablement beau. Il est suivi ordinairement de quelque adverbe de comparaison, comme plus, mieux, moins.
Des parties incomparablement plus petites , PASCAL , dans COUSIN
Qui leur eût dit qu'il y avait une sorte de navigation incomparablement plus parfaite.... vous pouvez compter qu'ils ne l'eussent jamais cru , FONTEN. , les Mondes, 2e soir.
La terre est un globe dont le rayon n'est pas de sept millions de mètres ; le soleil est incomparablement plus gros , LA PLACE , Exp. II, 1
Incomparable, et le suffixe ment. INCOMPARABLEMENT. Ajoutez : - HIST. XIIe s.
Ge crei ceste chose mult estre dessuz [au-dessous], cui [que] ge or conois combien incomparablement ele est dessoure [au-dessus] , li Dialoge Gregoire lo pape, p. 149