incommodite

Prononciation : in-ko-mo-di-té
Nature : s. f.

1Gène, malaise que cause une chose incommode.
Les peuples qui, ayant été autrefois demi-sauvages et ne s'étant civilisés que peu à peu, n'ont fait leurs lois qu'à mesure que l'incommodité des crimes et des querelles les y a contraints , DESC. , Méth. II, 1
Si on recevait quelque incommodité en fuyant les occasions , PASCAL , Prov. V
Si cela vous fait la moindre incommodité , SÉV. , 202
Je suis délicieusement occupée du plaisir de vous recevoir et de faire que vous ne receviez aucune incommodité , SÉV. , 19 janv. 1674
Rien ne l'étonne, ni ces grands espaces de terre et de mer qu'il faut traverser, ni les incommodités et les périls d'une navigation difficile , FLÉCH. , Panég. II, p. 359
L'on a cette incommodité à essuyer dans la lecture des livres faits par des gens de parti et de cabale, que l'on n'y voit pas toujours la vérité , LA BRUY. , I
2Gêne pécuniaire. La perte de son procès lui causera de l'incommodité.
La perte de cet argent ne lui fera pas une grande incommodité , SÉV. , 29 janv. 1690
3Maladie légère.
Je serais incapable de vous cacher une incommodité si je l'avais , SÉV. , 16 oct. 1680
Il est retenu au lit par quelque incommodité , LA BRUY. , XI
Mme la duchesse de Chartres, sous prétexte d'incommodité, demeura à Fontainebleau , SAINT-SIMON , 62, 40
La fièvre et les incommodités cruelles qui m'accablent, ne m'ont pas permis... , VOLT. , Lett. Quirini, 25 octob. 1745 Par plaisanterie.
Nous sommes en peine de savoir si vous riez quand on vous harangue ; c'est une incommodité à quoi je craignais que vous ne fussiez sujette , SÉV. , 6 mars 1671
4Terme de marine. État d'un vaisseau qui a besoin d'être secouru. Ce vaisseau fait le signal d'incommodité. XVe s.
Souvent incommodité Provient d'avoir trop chanté , BASS. , XIV
XVIe s.
S vous la prenez pauvre [une femme], avec la pauvreté Vous espousez aussi mainte incommodité , DESPORTES , Diverses amours, XLI, Stances du mariage, 17
Provenç. incommoditat, encommoditat ; espagn. incomodidad ; ital. incomodità ; du lat. incommoditatem, de incommodus, incommode.