INCIDENTER

Prononciation : in-si-dan-té
Nature : v. n.

1Terme de procédure. Faire naître, élever un incident, des incidents dans le cours d'un procès.
On incidentait sur la manière de nous juger , RETZ , III, 49
2Dans le langage ordinaire. Chicaner, faire des objections peu importantes, élever de mauvaises difficultés.
Il faut considérer comme le ministre incidente sur chaque parole des promesses de Jésus-Christ , BOSSUET , 2e instr. pastor. sur les promesses de J. C. 4
Deviez-vous incidenter sur des choses si communes ? , VOLT. , Quelq. niais. 21 Bossuet s'en est servi activement : incidenter quelqu'un.
Comme ils reçoivent l'eucharistie à genoux, rien ne les empêche d'y reconnaître, ni d'y adorer Jésus-Christ présent dans le même esprit que nous faisons ; après cela, nous incidenter sur la transsubstantiation est une chicane peu digne d'eux , BOSSUET , Var. XIV, § 122
Incident 1. INCIDENTER. Ajoutez : V. a. Interrompre, marquer par un incident.
Une de nos dernières audiences correctionnelles a été incidentée par une affaire aussi grave que douloureuse , Gaz. des Trib. 18 août 1876, p. 805, 4e col.