INCERTAIN, AINE

Prononciation : in-sèr-tin, tè-n'
Nature : adj.

1Qui n'est pas certain.
La nouvelle de Brisacier est toute assurée.... il est à la Bastille, et sa destinée est encore incertaine entre la potence et le duché , SÉV. , 9 oct. 1676
Combien de fois s'est-on plaint que les affaires n'avaient ni de règle ni de fin...., que le nom du prince était employé à rendre tout incertain.... , BOSSUET , le Tellier.
J'entretins la sultane, et, cachant mon dessein, Lui montrai d'Amurat le retour incertain , RAC. , Bajaz. I, 1
L'intérêt ne gouverne pas toujours les souverains : il y a aussi de l'honneur parmi eux ; et ils devraient songer que cet honneur, quand il est assuré, vaut mieux qu'une province incertaine , VOLT. , Ann. Emp. Frédéric d'Autriche, 1441
Il associa à ses vues Diego d'Almagro, dont la naissance était incertaine, mais dont le courage était éprouvé , RAYNAL , Hist. phil. VII, 4
2Variable, peu sûr. Le temps est incertain. La faveur des rois est incertaine. 3Qui n'est pas fixe, déterminé. L'heure de la mort est incertaine.
De vos ans passagers le nombre est incertain , RAC. , Athal. II, 9
Ce qu'il y a de certain dans la mort est un peu adouci par ce qui est incertain , LA BRUY. , XI
4Qui n'a pas une forme, une nature bien arrêtée.
Toutes les autres parties du corps, encore faibles et délicates, n'ont que des mouvements incertains et mal assurés , BUFF. , Hist. nat. homme, Oeuvres, t. IV, p. 182
Ce fut alors que l'on vit s'élever de plusieurs points [dans Smolensk] d'épaisses et noires colonnes de fumée, qu'éclairèrent ensuite, par intervalles, des lueurs incertaines, puis des étincelles ; enfin de longues gerbes de feu jaillirent de toute part , SÉGUR , Hist. de Nap. VI, 4 Terme de beaux-arts. Dessin incertain, dessin dont les contours, n'étant pas tracés d'une main ferme, manquent de justesse et de précision. Terme de maçonnerie. Joints incertains, joints irréguliers entre des pierres de différentes dimensions.
5Incertain de..., qui est dans le doute sur...., en parlant des personnes.
Je suis encore incertain du chemin que je prendrai , VOIT. , Lett. 37
Infortuné, proscrit, incertain de régner, Dois-je irriter les coeurs au lieu de les gagner ? , RAC. , Bajaz. II, 1
Toujours je vous croirais incertain de ma foi , RAC. , Mithr. IV, 4
Du choix d'un successeur Athènes incertaine Parle de vous , RAC. , Phèd. II, 2
A leur naissance incertains d'un berceau, D'une goutte de lait, d'un abri, d'un lambeau Qui de leurs membres nus écarte la froidure , DELILLE , la Pitié, II Qui est dans l'indécision sur.
Le trouble semble croître en leur âme incertaine , RAC. , Phèd. V, 5
Sur l'incertain Coucy mon coeur a trop compté, Il a vu ma fureur avec tranquillité , VOLT. , Adél. du Guesclin. V, 1
Vous, sénat incertain, qui venez de m'entendre, Choisissez à loisir le parti qu'il faut prendre , VOLT. , Rome sauv. IV, 6
Il se dit aussi, en ce sens, du caractère, du courage, etc.
J'ai trouvé son courroux chancelant, incertain, Et déjà remettant sa vengeance à demain , RAC. , Athal. III, 3
6Terme de manége. Cheval incertain, cheval qui ne connaît pas encore bien le manége, et qui n'est pas sûr de ce qu'on lui demande. On le dit quelquefois des personnes en un sens analogue.
Maître Laplanche, dit le professeur..., tous ceux qui s'asseyent à ma table vous proclament potagiste de première classe... ; mais je vois avec peine que vous n'êtes encore qu'un friturier incertain , BRILLAT-SAVARIN , Physiol. du goût, Méditation VII
7S. m. Ce qui est douteux, peu certain. Quitter le certain pour l'incertain.
Saint Augustin a vu qu'on travaille pour l'incertain, sur mer, en bataille.... , PASC. , Pensées, art. V, 9, éd. HAVET.
Travailler pour l'incertain, aller sur mer, passer sur une planche , PASC. , ib. V, 14 L'incertain, payement d'une valeur fixe en une somme tantôt plus forte, tantôt moindre.
XVIe s.
Un esclair qui scintille à longue pointe aiguë Fait un jour incertain du milieu de la nuit , RONS. , 847
Tu bastiras sur l'incertain du sable , RONS. , 11
Il est incertain où la mort nous attende , MONT. , I, 76
In.... 1, et certain.