INATTENTION

Prononciation : i-na-tan-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Défaut d'attention. C'est pure inattention de sa part. Faute commise par inattention.
Si, dans la nouvelle géographie d'Hubner, on trouve que les bornes de l'Europe sont à l'endroit où le fleuve Oby se jette dans la mer Noire, et que l'Europe a trente millions d'habitants, voilà des inattentions que tout lecteur instruit rectifie , VOLT. , Russ. Préf. hist.
2Manque d'attentions, d'égards.
Son coeur altier, méprisant sans dépit les inattentions de Formosante, avait conçu pour elle plus d'indifférence que de colère , VOLT. , Princ. de Babyl. 3
In.... 1, et attention. INATTENTION. Ajoutez : - REM. Bouhours, Doutes sur la langue française, édit. 1691, p. 22, parle de ce mot comme d'une nouveauté acceptée par les uns, rejetée par les autres.