INAPPRIVOISABLE

Prononciation : i-na-pri-voi-za-bl'
Nature : adj.

Qu'on ne peut apprivoiser.
C'est alors que le génie prend la lampe et l'allume, et que l'oiseau solitaire, sauvage, inapprivoisable, brun et triste de plumage, ouvre son bec, commence son chant, fait retentir le bocage et rompt mélodieusement le silence et les ténèbres de la nuit , DIDEROT , Salon de 1765, Oeuv. t. XIII, p. 35, dans POUGENS
Quoique ces hirondelles soient un peu plus sauvages que les hirondelles de cheminées, quoique des philosophes [M. Rousseau de Genève] aient cru que leurs petits étaient inapprivoisables , BUFF. , Ois. t. XII, p. 372
In.... 1, et apprivoisable.