INACTION

Prononciation : i-na-ksion ; en vers, de quatre syllabes
Nature : s. f.

Cessation de toute action.
Que je hais ces sortes de vapeurs d'épuisement ! qu'elles sont difficiles à guérir, quand le remède est de s'hébéter, de ne point penser, d'être dans l'inaction ! , SÉV. , 543
J'aime mieux être seul et dans l'inaction Que de mésallier ma conversation , BOURSAULT. , Fables d'Ésope, I, 6
Ne serait-il pas aussi vrai de dire que l'homme est si heureux en ce point, et que nous avons tant d'obligations à l'auteur de la nature, qu'il a attaché l'ennui à l'inaction afin de nous forcer par là à être utiles au prochain et à nous-mêmes ? , VOLT. , Philosophie, Rem. Pens. Pasc. XXVI
Il [Haller] aurait préféré la mort à une inaction un peu longue, et il me l'écrivait lui-même , BONNET , Lett. div. Oeuv. t. XII, p. 208, dans POUGENS
On le vit inquiet ; soit que, comme à tous les hommes d'action, l'inaction lui pesât, et qu'à l'ennui d'attendre il préférât le péril.... , SÉGUR , Hist. de Nap. V, 1
Cette apparente inaction de Napoléon dans Vilna dura vingt jours , SÉGUR , ib. IV, 6 Terme de manége. Laisser le cheval dans l'inaction, le maintenir immobile sur les quatre jambes, pour faire fléchir l'encolure.
Vaugelas observe que inaction est du nombre de ces mots qu'on peut former quand on veut et qu'on n'emploie guère que par raillerie ; cependant on ajoute que quelques-uns commencent à s'en servir. Depuis lors, inaction s'est pleinement établi. INACTION, INACTIVITÉ, OISIVETÉ. L'inaction est l'état de celui qui ne fait rien actuellement. L'inactivité est la disposition à ne rien faire. L'oisiveté est l'état de celui qui passe son temps à ne rien faire, ou à faire des riens. In.... 1, et action.