impudicite

Prononciation : in-pu-di-si-té
Nature : s. f.

1Vice contraire à la pudicité.
Ne joins plus, insolente, à l'impudicité Ces mépris orgueilleux et cette vanité , ROTROU , Herc. mour. II, 3
Les dissolutions de l'adultère et de l'impudicité , SACI , Bible, Sagesse, XIV, 26
2Action impudique.
Placer au milieu d'eux un prêtre que son confesseur même envoie de ses impudicités à l'autel , PASC. , Prov. XVI
Après avoir éteint les flambeaux, ils commettaient les plus énormes impudicités , VOLT. , Dict. phil. Zèle.
XVe s.
Comme Jehanne femme de Philippot de Calan, pour son petit gouvernement et impudicité.... , DU CANGE , immurare.
XVIe s.
Ceste honte, venant à corrompre et solliciter l'impudicité, trahit et rend toutes forteresses foibles , AMYOT , De la mauvaise honte, 4
Quelle extresme fureur hors de toi te transporte.... Que tu veuilles perir d'une mort si cruelle Pour l'impudicité d'une dame infidele ? , DESPORTES , Élég. I, 19
Im...., et pudicité.