IMPUDEMMENT

Prononciation : in-pu-da-man
Nature : adv.

Avec impudence.
Un homme de mon âge a cru légèrement Ce qu'un homme du tien débite impudemment , CORN. , le Menteur, V, 3
Je déclare qu'ils ont menti très impudemment , PASC. , Prov. X
Il me nia impudemment que les Caraïbes fussent nés rouges ; je fus obligé de lui envoyer une attestation d'un ancien procureur du roi de la Guadeloupe , VOLT. , Homme aux 40 écus, lettre.
XVe s.
Contre les importuns ou contre les survenans intempestivement, ou contre ceux qui nous prient impudemment , l'Amant ressuscité, dans le Dict. de DOCHEZ
XVIe s.
Nous donnons à d'autres qui nous demandent continuellement et impudemment , AMYOT , De la mauvaise honte, 9
Impudent, et le suffixe ment.