imprononcable

Prononciation : in-pro-non-sa-bl'
Nature : adj.

Qu'on ne peut prononcer. Dangeau a remarqué très justement qu'il n'est pas possible de prononcer en une seule syllabe une consonne forte suivie d'une faible comme pd, tz, kv, ou une faible suivie d'une forte comme bt, gt, jt ; ces doubles consonnes sont ainsi imprononçables. Qui ne doit pas être prononcé.
Les noms propres des personnages, dans l'écriture assyrienne, sont constamment précédés d'un clou vertical isolé, tracé la pointe en bas, et qui ne paraît jouer d'autre rôle que celui d'un indice imprononçable, d'une simple caractéristique des noms propres , DE SAULCY , le Musée assyrien du Louvre, dans la Revue des Deux-Mondes, 1847, t. xx, p. 464
Im..., et prononçable.