importunement

Prononciation : in-por-tu-né-man
Nature : adv.

D'une manière importune.
Ces saintes vérités du ciel.... se présentent importunément et mal à propos parmi nos plaisirs, elles sont trop incompatibles , BOSSUET , 2e sermon, dimanche 3e, la Passion, 2
XVe s.
Et afin que par nulle occasion indue ne fust dit au temps à venir que j'aie fait mes poursuites trop importunement , MONSTRELET , liv. I, ch. 2
XVIe s.
Defaillant si importunéement lorsque nous en avons le plus affaire , MONT. , I, 97
Il y eut un estranger qui se moqua assez importunement [mal à propos] de luy , AMYOT , Timol. 21
Formation irrégulière d'importun, avec le suffixe ment. La formation régulière est importunement. Dans Montaigne, c'est importunée et ment qui sont en composition.