IMPORTANCE

Prononciation : in-por-tan-s'
Nature : s. f.

1État de ce qui importe, de ce qui a un grand intérêt, de ce qui est considérable.
L'importance d'ailleurs de ce dernier service [le meurtre de Pompée] Ne permet pas d'en craindre [de César] une entière injustice , CORN. , Pomp. II, 4
Me ranger à son choix, sans savoir son projet, Deviner sa pensée, obéir par avance, Sont-ce, Lise, envers lui des crimes d'importance ? , CORN. , Suite du Menteur, IV, 3
Trouvez bon qu'un secret d'une telle importance... , CORN. , Héracl. IV, 3
Il vit M. de la Garouffière, qui était revenu de sa visite et qui lui dit qu'il avait une affaire d'importance à lui communiquer , SCARRON , Rom. com. II, 14
Tout ce que vous croirez m'est de peu d'importance , MOL. , Mis. IV, 3
Je trouve d'une extrême importance de détruire ces fausses impressions , PASCAL , Prov. XVII
Un fait de nulle importance , PASCAL , ib. XVIII
C'est une nouvelle que l'on saura dans quatre jours ; elle est d'importance , SÉV. , 8 janv. 1674
Comme il donnait des ordres particuliers et de la plus haute importance, puisqu'il y allait de sa conscience et de son salut éternel , BOSSUET , Louis de Bourbon.
De quelle importance, de quel éclat, de quelle réputation au dedans et au dehors, d'être le maître du sort du prince de Condé , BOSSUET , le Tellier.
Il faut que tu me fasses un plaisir de la dernière importance , HAMILT. , Gramm. 9
En fait d'amour, toute l'importance est dans les commencements , FONTEN. , Anne de Bolein, la duch. de Valentinois.
On y attacha l'île royale, autrefois fameuse, mais qui a perdu son importance en changeant de domination , RAYNAL , Hist. phil. XVII, 10 Mettre, attacher de l'importance à une chose, la considérer comme ayant beaucoup d'importance.
N'attachez jamais d'importance aux petites choses , GENLIS , Veillées du château t. I, p. 431, dans POUGENS
L'importance est de..., ce qui est important, c'est de.... (locution fort usitée au XVIIe Siècle, et pour laquelle on dit plutôt présentement : l'important est de....).
L'importance, messieurs, est de bien choisir un chef , FLÉCH. , Lamoignon.
Prendre de l'importance, devenir important. Cet homme prend de l'importance.
2Autorité, crédit. Cette place lui donne beaucoup d'importance.
C'est ainsi qu'elle parle et m'offre l'assistance De ce que Rome encore a de gens d'importance , CORN. , Sert. I, 2
Il vint des partis d'importance : La belle les trouva trop chétifs de moitié , LA FONT. , Fabl. VII, 5
Cet homme a un nombre infini d'amis d'importance , SÉV. , 295
Charles reçut tous ces prisonniers d'importance avec une politesse aussi aisée et un air aussi humain que s'il leur eût fait dans sa cour les honneurs d'une fête , VOLT. , Charles XII, 2 Il se dit de certaines choses en un sens analogue.
Eh bien ! monsieur, ou je me trompe fort, ou c'est une auberge d'importance où l'on doit être bien traité , PICARD , Visitandines, I, 3
3Vanité de ceux qui veulent paraître plus considérables qu'ils ne le sont réellement.
C'est bien à vous, infâme que vous êtes, à vouloir faire l'homme d'importance , MOL. , Préc. 14
Voyez un peu l'homme d'importance ! , MOL. , Bourg. gent. II, 3
Nul ministre n'a paru moins mystérieux ; la gravité, l'importance lui paraissaient un ridicule dans les autres , CONDORCET , Maurepas.
4D'importance, loc. adv. Beaucoup, fortement.
Madame, allons après, frottons-le d'importance , HAUTEROCHE , App. trompeuses, I, 14
Si je prends un bâton, je vous rosserai d'importance , MOL. , Avare, III, 6
De tout temps votre langue a daubé d'importance , MOL. , Éc. des femmes, I, 1
La station est douce, on y boit d'importance , TH. CORN. , Galant doublé, I, 1
XVe s.
Pierre, vecy Jean de Vy qui nous veult dire quelque chose d'importance , G. CHASTELAIN , Chr. du duc de Bourg. II, 3
XVIe s.
Il sera difficile d'entreprendre rien d'importance , LANOUE , 390
J'avois beaucoup de choses d'importance à luy dire pour son bien et honneur , Sat. Mén. Disc. de l'imprimeur
Important.