IMPASSE

Prononciation : in-pâ-s'
Nature : s. f.

Petite rue qui n'a point d'issue ; cul-de-sac.
On trouve le mot de cul partout et très mal à propos ; une rue sans issue ne ressemble en rien à un cul-de-sac ; un honnête homme aurait pu appeler ces sortes de rues des impasses ; la populace les a nommées culs, et les reines ont été obligées de les nommer ainsi , VOLT. , Dict. phil. Langues.
Je vous remercie de demeurer dans une impasse, mais je ne vous pardonne pas d'écrire français par un o , VOLT. , Lett. Marmontel, 28 avril 1773 Fig. Être dans une impasse, être dans une situation qui n'a point d'issue favorable ; être dans un emploi où il n'y a aucun avancement à espérer.
Impasse est dû à Voltaire, qui était choqué de cul-de-sac, et qui d'ordinaire le fait masculin. Im... négatif, et passer. IMPASSE. Ajoutez : Au whist, faire une impasse, laisser passer, sans la prendre, la carte jouée par l'adversaire de droite, alors qu'on pourrait la prendre. Quelques-uns disent faire la passe ; ce qui paraîtrait plus conforme à la nature du coup.