impetuosite

Prononciation : in-pé-tu-ô-zi-té
Nature : s. f.

1Qualité de ce qui est impétueux. L'impétuosité des flots, du vent, de la tempête.
Connaissons que tant de parties [du corps], où nous ne voyons qu'une impétuosité aveugle, ne pourraient pas concourir à cette fin si elles n'étaient, tout ensemble, et dirigées et formées par une cause intelligente , BOSSUET , Connaiss. IV, 2
Les bâtiments qui veulent y entrer sont violemment poussés par l'impétuosité de la Néva sur les côtes dangereuses de la Finlande , RAYNAL , Hist. phil. V, 22 Fig.
Ma haine n'aura plus d'impétuosité , CORN. , Héraclius, III, 1
Si l'on court au grand crime avec avidité, Laissez-en ralentir l'impétuosité , CORN. , Othon, V, 2
2Fig. Extrême vivacité.
L'impétuosité d'un premier mouvement , CORN. , Rod. I, 7
J'aime assez, madame, L'impétuosité de cette grandeur d'âme , CORN. , Suréna, V, 1
Un homme qui.... ne voit rien d'obscur dans la médecine, rien de douteux ni de difficile, et qui, avec une impétuosité de prévention.... donne au travers des purgations et des saignées , MOL. , Mal. imag. III, 3
J'ai reçu, ma très chère, votre grande, bonne et admirable lettre ; je connais ces sortes de dépêches : elles soulagent le coeur, et sont écrites avec une impétuosité qui contente ceux qui les écrivent , SÉV. , 13 nov. 1673
Ses mémoires [du cardinal de Retz] écrits avec un air de grandeur, une impétuosité de génie, et une inégalité, qui sont l'image de sa conduite , VOLT. , Louis XIV, 4
Le fameux Arnaud, disciple de Saint-Cyran, défendait le jansénisme avec l'impétuosité de son éloquence , VOLT. , ib. 37
Je me levai à ces paroles avec impétuosité, et je sortis sans répondre , STAËL , Corinne, XIV, 3 Au plur.
Hélas ! si cette sainte princesse revenait ici-bas et qu'elle trouvât son cher fils avec de telles impétuosités , SÉV. , 28 juillet 1682
Nous vîmes Mademoiselle.... j'aime bien à ne me point mêler dans ses impétuosités , SÉV. , 19 janv. 1689
XIVe s.
Flus de sanc o [avec] impetuosité , H. DE MONDEVILLE , f° 101
L'utilité pour quoi les arteres montent [au cerveau] est que l'impetuosité du sanc d'elles soit refrenée par leur montement , H. DE MONDEVILLE , f° 14, verso.
Punicion apaise le mouvement et impetuosité de ire , ORESME , Eth. 129
XVIe s.
Et tout ainsi qu'un sanglier, estant navré d'un espieu, court d'impetuosité contre celui qui a fait le coup.... , MARG. , Nouv. LXX.
Ils se ruerent tous ensemble de grande impetuosité en cest endroit , AMYOT , P. Aem. 33
Les galleres sont mal convenables à resister aux impetuositez de cete mer [mer d'Écosse] , BEAUGUÉ , Guerre d'Escosse, I, 11
Je veux seulement parangonner l'impetuosité des canons avecques celle des foudres , PARÉ , IX, 2e disc.
Je ne me sens pas assez fort pour soubtenir le coup et l'impetuosité de ceste passion de la peur , MONT. , IV, 4
Lat. impetuositatem (QUICHERAT, Addenda), de impetuosus, impétueux.