IMMORTELLEMENT

Prononciation : i-mmor-tè-le-man
Nature : adv.

D'une manière immortelle.
Dante, pourquoi dis-tu qu'il n'est pire misère Qu'un souvenir heureux dans les jours de douleurs ?... Est-ce bien toi, grande âme immortellement triste, Est-ce toi qui l'as dit ? , A. DE MUSSET , Poésies nouv. Souvenir.
IMMORTELLEMENT. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Un Ronsard, un du Bellay, un de Bayf, et assez d'autres bons esprits de nostre aage, dont les oeuvres sont et seront immortellement renommez entre ceux qui auront la cognoissance de la proprieté et douceur de nostre langue , J. TAHUREAU , Dialogues, 2e dial. p. 337, Lyon, 1602