immoralite

Prononciation : i-mmo-ra-li-té
Nature : s. f.

Caractère de l'homme immoral, de la chose immorale. L'immoralité d'une pareille conduite. L'immoralité d'un livre.
Il faut, pour tirer parti de l'immoralité, être armé tout à fait à la légère, et ne pas porter en soi-même une conscience et des scrupules qui vous arrêtent à moitié chemin , STAEL , Allem. I, 2
Cette maxime [juger par les oeuvres] peut nous guider entre les différentes philosophies ; car tout ce qui tend à l'immoralité n'est jamais qu'un sophisme , STAEL , ib. III, 1 Action immorale. Sa conduite n'est qu'une suite d'immoralités.
Immoral.