immensite

Prononciation : i-mman-si-té
Nature : s. f.

1Grandeur sans bornes.
Quand messieurs de la religion prétendue réformée nous objectent qu'en adressant des prières aux saints et en les honorant comme présents par toute la terre, nous leur attribuons une espèce d'immensité.... , BOSSUET , Exp. doctr. Égl. cath. 4
Quand on a le plaisir de se perdre dans l'immensité, on ne se soucie guère de ce qui se passe dans les rues de Paris , VOLT. , Lett. du Deffant, 19 fév. 1766
Un calife autrefois, à son heure dernière, Au Dieu qu'il adorait dit pour toute prière ; Je t'apporte, ô seul roi, seul être illimité, Tout ce que tu n'as pas dans ton immensité, Les défauts, les regrets, les maux et l'ignorance , VOLT. , Désastre de Lisbonne.
Quand de l'immensité Dieu peupla les déserts, Alluma des soleils et souleva des mers , VOLT. , Loi natur. II
Il me semblait, mon Dieu, que mon âme oppressée Devant l'immensité, s'agrandissait en moi, Et sur les vents, les flots ou les feux élancée, De pensée en pensée allait se perdre en toi , LAMART. , Harm. I, 8
Et moi, pour te louer, dieu des soleils, qui suis-je ? Atome dans l'immensité, Minute dans l'éternité.... , LAMART. , Harm. I, 2 Fig.
Tout cela ne peut remplir l'immensité de son coeur , MASS. , Carême, Avenir.
2Par exagération. Très vaste étendue.
En étendant autour de lui l'abîme de l'immensité qui le sépare de la terre habitée , BUFF. , Quadrup. t. V, p. 15
Mes spectacles à moi sont un ciel sans nuages, L'immensité des mers, les astres, les orages , C. DELAV. , Paria, III, 4
3Fig. Il se dit, par extension, des choses physiques ou morales, qui sont très considérables. L'immensité de ses richesses, de sa fortune, de ses désirs.
Vous me priez de vous écrire doublement de grandes lettres.... je suis quelquefois épouvantée de leur immensité , SÉV. , 13 janv. 1672
C'était [le mobilier de Marly] une immensité dont la vente fut médiocre par la faveur et le pillage , SAINT-SIMON , 455, 146
L'immensité de son savoir consistait dans des mots, au lieu que le vôtre est dans les choses , VOLT. , Mél. littér. à M*** Grande multitude.
Il y a dans cette immensité de Bretons des gens qui ont de l'esprit , SÉV. , 19 août 1671
XVIe s.
L'immensité ne sera point prouvée, jusques à ce qu'ils ayent prouvé qu'il est partout sans distance ni pourpris , CALV. , Inst. 1125
Provenç. immensitat, inmensitat ; espagn. inmensidad ; ital. immensità ; du lat. immensitatem, de immensus, immense.