IMAGINER

Prononciation : i-ma-ji-né
Nature : v. a.

1Se représenter quelque chose dans l'esprit.
Que si, d'aventure, c'est la même personne que j'imagine, j'irais, monsieur, contre mon inclination et mon jugement, si je n'étais pas de votre avis , VOIT. , Lett. 33
Ce matin j'ai vu l'Alhambra.... j'ai beaucoup de plaisir à voir les choses que j'avais imaginées , VOIT. , ib. 38
Il fallait.... que je rejetasse comme absolument faux tout ce en quoi je pourrais imaginer le moindre doute, afin de voir s'il ne resterait point après cela quelque chose en ma créance qui fût entièrement indubitable , DESC. , Méth. IV, 1
Si je l'entretins hier et lui fis bon visage, N'en imaginez rien qu'à son désavantage , CORN. , Hor. I, 3
L'esclave le plus vil qu'on puisse imaginer Sera digne de moi, s'il peut t'assassiner , CORN. , Héracl. III, 3
Je ne la [Pauline, sa petite-fille] saurais imaginer affligée ; consolez-la , SÉV. , mai 1690
Votre vie me fait plaisir à imaginer ; j'en réjouis mes bois , SÉV. , 17 juill. 1689
Nous composions son histoire de tout ce que nous pouvions imaginer de plus glorieux , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Cherchez, imaginez parmi les hommes les différences les plus remarquables ; vous n'en trouverez point de mieux marquée ni qui vous paraisse plus effective que celle qui relève le victorieux au-dessus du vaincu , BOSSUET , ib.
On imagine la fortune plus facile dans les contrées éloignées que proche de soi ; on marche beaucoup, pour trouver sans fatigue ce qu'on n'obtiendrait que d'un travail assidu , RAYNAL , Hist. phil. V, 19
Ils croyaient que le monde finissait où finissait leur île, et ils n'imaginaient rien d'aimable où ils n'étaient pas , BERN. DE ST-P. , Paul et Virg. Familièrement. Vous n'imaginez pas, c'est-à-dire vous ne pouvez vous faire une idée, concevoir, comprendre.
Vous n'imaginez pas à quel point on aime son pays, lorsqu'on en est à la distance où je suis du mien , GENLIS , Adèle et Théod. t. II, p. 486, dans POUGENS
Imaginer, suivi de de et d'un infinitif.
Qu'elle a perdu de choses à quoi elle s'était attachée et dont elle n'avait pas imaginé d'être jamais séparée ! , Lett. de Mme de Grignan, dans SÉV. 17 déc. 1690
Imaginer, suivi de que.
....Gardez-vous, je vous prie, D'imaginer que vous soyez jolie , VOLT. , Nanine, I, 5
Des grammairiens ont condamné l'emploi d'imaginer avec que, voulant qu'alors on dise s'imaginer. Mais cette décision est entachée d'arbitraire. Absolument.
Toutes les fois qu'un objet une fois senti par le dehors demeure intérieurement, ou se renouvelle dans ma pensée avec l'image de la sensation qu'il a causée à mon âme, c'est ce que j'appelle imaginer , BOSSUET , Conn. I, 4
L'homme du meilleur esprit est inégal ; il souffre des accroissements et des diminutions ; il entre en verve, mais il en sort ; alors, s'il est sage, il parle peu, il n'écrit point ; il ne cherche point à imaginer ni à plaire , LA BRUY. , XI
Imaginer, pris substantivement.
D'un doux imaginer si doucement blessée , RÉGNIER , Sat. XII
2Inventer. Il a imaginé une machine curieuse. Avoir l'idée de.
Avez-vous imaginé pour notre affaire quelque chose de favorable ? , MOL. , Pourc. I, 3
Ce fut lui [Pâris Duverney] qui imagina de marier le jeune roi [Louis XV] à la fille de Stanislas Leczinski, retiré à Weissembourg, après avoir perdu le royaume de Pologne que Charles XII lui avait donné , VOLT. , Hist. parlem. ch. 63
3S'imaginer, imaginer à soi, figurer dans son esprit.
Et je m'imaginais dans la divinité Beaucoup moins d'injustice et bien plus de bonté , CORN. , Hor. III, 5
Mon esprit embrassant tout ce qu'il s'imagine , CORN. , Poly. III, 1
Et peut-être aujourd'hui vos yeux seront témoins De ce que votre esprit s'imagine le moins , CORN. , M. de Pomp. I, 3
On ne s'imagine d'ordinaire Platon et Aristote qu'avec de grandes robes et comme des personnages toujours graves et sérieux , PASC. , Pens. part. I, art. 9
Nous en voyons des effets [de l'amour maternel] qui passent de bien loin tout ce que l'on pourrait s'en imaginer , BOSSUET , 2e serm. Compass. de la Ste Vierge, I
Ces lâches chrétiens qui s'imaginent avancer leur mort quand ils préparent leur confession , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Et ne connais-tu pas l'implacable Agrippine ? Mon amour inquiet déjà se l'imagine Qui m'amène Octavie , RAC. , Brit. II, 2
Strabon, Méla, Pline se sont imaginé que la mer Caspienne était un golfe de l'océan Hyperboréen, duquel elle sortait par un long canal , ROLLIN , Hist. anc. t. XIII, liv. XXVII, ch. 2, art. 1er, § 2 Croire, se mettre dans l'esprit. Elles se sont imaginé qu'il fallait faire grande toilette. Je ne saurais m'imaginer que cela soit comme on le raconte.
Mais, ce qu'on ne pourrait jamais s'imaginer, Cinna, tu t'en souviens et veux m'assassiner , CORN. , Cinna, V, 1
Non, plus j'y pense encore, et moins je m'imagine Que mon fils des Romains ait tramé la ruine , VOLT. , Brut. V, 6
4S'imaginer, v. réfl. Être imaginé. Une pareille perfidie s'imagine difficilement. IMAGINER, ENTENDRE OU CONCEVOIR. Il y a une grande différence entre imaginer le triangle et entendre le triangle.
Imaginer le triangle, c'est s'en représenter un d'une mesure déterminée et avec une certaine grandeur de ses angles et de ses côtés ; au lieu que l'entendre, c'est en connaître la nature et savoir en général que c'est une figure à trois côtés, sans déterminer aucune grandeur ni proportion particulière , BOSSUET , Connaiss. I, 9
XIVe s.
Et ce me fist ymaginer Et certainement esperer, Que ce pas ne li desplaisoit , MACHAUT , p. 47
XVe s.
Encore subtilloit il et imaginoit le roi de France nuit et jour comment il se pourroit venger de ses ennemis , FROISS. , I, I, 98
Le roi anglois y entendit volontiers, car il regarda et imagina que sa guerre du roi de France en seroit embellie , FROISS. , I, I, 152
Lors me boutai un peu avant Plus près de li, pour mieulx imaginer [écouter] son chant , FROISS. , Poésies mss. p. 45, dans LACURNE
Il les leut [des lettres] par deux fois pour mieux les entendre ; quand il les eut leues et imaginées, il manda une partie de son conseil , FROISS. , ib. liv. I, p. 314, dans LACURNE
Incontinent qu'il [Louis XI] fut assis à table et eut ung peu ymaginé comme vous savez qu'il faisoit, qui estoit bien estrange à ceulx qui ne le cognoissoient , COMM. , IV, 7
XVIe s.
Imaginez combien seroit une vie perdurable moins.... , MONT. , I, 89
Ce lievre qu'un levrier imagine en songe , MONT. , II, 199
On trouvera des gentilshommes qui imaginent, je croy, que les marques de noblesse soyent de se faire redouter.... , LANOUE , 13
Wallon, mâginer ; provenç. imaginar, imaginar ; espagn. imaginar ; ital. immaginare ; du lat. imagincri, de imago, image.