IBIS

Prononciation : i-bis'
Nature : s. m.

Terme de zoologie. Oiseau échassier longirostre, vivant d'insectes, de mollusques et de plantes fluviatiles tendres, ibis religiosa, Cuvier. Dans l'ancienne Égypte l'ibis était un oiseau sacré.
Hérodote avait très bien caractérisé l'ibis, en disant qu'il a le bec fort arqué et la jambe haute comme la grue ; il en distingue deux espèces , BUFF. , Ois. t. XV, p. 9 On a dit à tort que l'ibis vivait de serpents et qu'il cassait les oeufs des crocodiles. Fig.
Il n'y a que la philosophie qui puisse triompher du fanatisme ; c'est l'ibis qui vient casser les oeufs du crocodile , VOLT. , Lett. Marmontel, 25 mars 1705
XIIIe s.
En la riviere du Nit naissent oisiau qui sont resemblable as cigoignes, lesquels on apele ibes, qui ne quierent se petit poisson non, ou oes [oeufs] de serpens et autres bestes morticines qui soient entor la riviere , BRUN. LATINI , Trés. p. 212
XVIe s.
L'ibis, semblable à la cicongne, nous a montré l'usage des clysteres , PARÉ , Animaux, 1
Egypt. phib.